Rupture de la coiffe des rotateurs

Définition

La coiffe des rotateurs est un groupe de quatre muscles et tendons qui entourent l’articulation de l’épaule, lui offrant ainsi force et stabilité.

Au-dessus de la coiffe des rotateurs, il y a une bourse qui couvre et protège la coiffe des rotateurs lorsqu’elle entre en contact étroit avec les os autour de l’épaule.

Quand la coiffe des rotateurs est endommagée, elle peut entraîner une inflammation de la bourse, appelée bursite, qui provoque douleur et perte de mouvement.

Anatomie normale de l'épaule
Anatomie normale de l'épaule.

Lorsque l’on lève le bras, les tendons viennent se frotter sur une saillie de l’acromion qui constitue parfois un vrai bec osseux. La répétition de ces contacts peut aboutir à une rupture des tendons. Cette rupture d’un ou de plusieurs tendons (sus-épineux, sous-épineux, sous-scapulaire) se manifeste par une douleur et une baisse de la mobilité active et de la force au niveau de l’épaule, souvent avec une difficulté à lever le bras.

Causes

Bien que certaines blessures de la coiffe des rotateurs surviennent à la suite d’un accident, la plupart résultent du vieillissement et de la détérioration de la coiffe.

Les déchirures de la coiffe des rotateurs augmentent avec l’âge.

Signes et symptômes

Une rupture de la coiffe des rotateurs peut varier, allant de déchirures microscopiques à de grandes déchirures irréparables.

Les symptômes peuvent inclure :

  • Douleur
  • Perte de force
  • Perte d’amplitude dans les mouvements
  • Sentiment d’instabilité de l’épaule

Les symptômes sont généralement pires dans certaines positions, comme par exemple mettre son bras en arrière pour boucler une ceinture de sécurité ou ramasser une mallette sur le siège arrière. Les symptômes peuvent également être très douloureux lorsque l’on lève le bras au-dessus d’une certaine hauteur, en particulier s’il y a du poids sur le bras. Les activités en extérieur comme le tennis ou le badminton aggravent généralement les symptômes.

Mais toutes les déchirures de la coiffe des rotateurs ne sont pas douloureuses et de nombreuses personnes souffrant de rupture de la coiffe des rotateurs n’ont aucun symptôme.

Comment une rupture de la coiffe des rotateurs est-elle diagnostiquée ?

Le diagnostic peut provenir de :

  • Antécédents et examen physique: c’est la meilleure façon d’évaluer un problème à la coiffe.
  • Radiographies : bien que les radiographies ordinaires ne montrent pas les muscles de la coiffe des rotateurs, elles sont utiles pour rechercher les calcifications, l’arthrite ou les problèmes osseux qui peuvent causer des déchirures de la coiffe des rotateurs.
  • IRM : C’est la méthode d’imagerie la plus courante pour diagnostiquer les déchirures de la coiffe des rotateurs. Elle peut être utilisée pour rechercher des déchirures ou une inflammation des tissus et pour aider à déterminer la taille et le caractère de la déchirure afin de déterminer le traitement approprié.

L'intervention chirurgicale

La réparation de la coiffe consiste à amarrer le ou les tendons rompus au niveau de leur emplacement naturel autour de la tête de l’humérus. Cette opération est réalisé entièrement sous arthroscopie.

 

Le chirurgien réalise d’abord le nettoyage de l’épaule et une résection des tissus inflammatoires. L’os et le tendon sont avivés et préparés pour la réparation. Une ou plusieurs ancres sont vissées au niveau de l’humérus. Les fils montés sur ces ancres sont passés dans le tendon et noués entre eux afin de ramener le tendon sur l’os à son emplacement initial. Une acromioplastie (résection de la saillie osseuse de l’acromion) est souvent réalisée pour donner plus d’espace aux tendons et empêcher tout contact excessif qui pourrait le léser à nouveau.

Rupture la coiffe des rotateurs
Rupture la coiffe des rotateurs.
Réparation de la coiffe des rotateurs
Réparation de la coiffe des rotateurs.

Les chirurgiens