Focus sur la stérilisation du bloc opératoire de l’ICR Nice

Pour que les instruments chirurgicaux puissent être de nouveau utilisés après une intervention, il faut les nettoyer et les désinfecter car si certains outils sont à usage unique, la plupart du matériel est réutilisable.

La stérilisation est très règlementée et chaque étape du processus de nettoyage est très rigoureuse.

Les équipes de la laverie et de la stérilisation de la clinique se relaient tout au long de la semaine pour permettre aux chirurgiens d’avoir leurs instruments propres lorsqu’ils en ont besoin. La stérilisation est une structure fondamentale et fait partie intégrante du bloc opératoire, à quelques mètres des salles d’opérations.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour stériliser un instrument.

Une fois l’intervention chirurgicale terminée, les instruments sont plongés dans un bac de décontamination. Cette étape permet de réduire le nombre de bactéries présentes et permet au personnel d’être en sécurité lors des étapes de nettoyage.

A la laverie, les instruments sont rincés, frottés et nettoyés consciencieusement à la main. Les instruments sont vérifiés, triés et inventoriés.

La 3ème étape est le lavage dans ce qui ressemble à de grands laves-vaisselles. Les instruments ainsi lavés sont récupérés en zone de conditionnement où les outils sont rassemblés en kits dans des boites scellées. Ces boites sont ensuite placées dans le stérilisateur, appelé autoclave.

Toutes ces étapes prennent en moyenne 5 heures; enfin les instruments sont rangés dans l’arsenal et prêts à être réutilisés pour une prochaine intervention chirurgicale.

En salle d’opération, et avant d’utiliser les instruments, les infirmiers vérifient l’état de stérilité du matériel (une pastille de couleur par exemple).

Toutes ces étapes ont pour objectif d’éviter la transmission de germes d’un patient à un autre, ou d’un patient à un membre de l’équipe médicale.

© crédit photos : Sylvain Teissier

Actualités
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin